Job d'été : Léa à Victoriaville

Type de public

Tout public

Durant l'été, les Columérines et Columérins qui participent au dispositif "Job d'été au Québec" partagent leur expérience.

Catégorie(s) : Jeunesse

La patrouille verte : le commencement

Je m’appelle Léa, j’ai 21 ans, je vais rentrer en L3 afin de devenir professeur des écoles. J’ai décidé de participer à ce projet afin de découvrir une autre culture et vivre une expérience authentique car je savais qu’on allait être immergé dans cette culture québécoise pendant 2 mois.

J’ai commencé mon travail à « Victo » en tant que « patrouilleuse verte à vélo » avec Emma. Nos collègues de travail sont très « fins » (gentils) comme on dit là-bas. Notre travail consiste à sensibiliser les habitants sur les problèmes actuels (pesticides, déchets …), on est un peu comme la police de l’écologie. Victo n’est pas le berceau du développement durable pour rien.

En ce moment on parcourt la ville à vélo pour sensibiliser les habitants sur une plante allergène : « l’herbe à poux ». C’est une mauvaise herbe qui coute cher au domaine de la santé car elle provoque beaucoup d’allergie. Cette sensibilisation consiste à regarder dans leur jardin : si les habitants ont cette plante on les invite à l’enlever en leur donnant des documents explicatifs. Pour finir, on travaille aussi au bureau afin de mettre en place des projets pour toujours valoriser le développement durable !

Je suis si heureuse d’être ici, j’ai fait beaucoup de rencontres comme un ancien policier qui m’a fait gouter le pouding du chômeur (un plat typique du Québec).

Ensuite Vanessa, une collègue de travail nous a amené avec Emma au Québec ! On a vu les chutes de Montmorency, le vieux Québec avec le parlement, le château de Frontenac, on a même assisté à un match de Baseball. Ce dimanche nous sommes rentrées de Québec pour organiser un grand pique-nique vert.

Ceci n’est que le début d’une énorme expérience. 

Dernière mise à jour : 11/07/2019

Retour à la liste des résultats

à la une