Karine Traval-Michelet en soutien à la communauté éducative

Type de public

Tout public

  • Écoutez
  • Imprimer
  • Partager
  • Tweeter

4 suppressions de classes sont envisagées par l'Éducation nationale à la rentrée de septembre 2024

Catégorie(s) : À la une - Actualités - Education

Karine Traval-Michelet en soutien à la communauté éducative

Alors que la prochaine réunion du Conseil départemental de l'Éducation nationale (CDEN) est prévue ce jeudi 8 février 2024, Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, et Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe à Mme le Maire déléguée à l'Éducation, à la Parentalité et à l'Accueil de loisirs éducatifs, ont rencontré les enseignants et la Directrice de l'école élémentaire Jules-Ferry, ce lundi 5 février.

Située au cœur du Grand Val d'Aran, quartier politique de la ville, l'école Jules-Ferry compte actuellement 14 classes : selon les projections de l'Éducation nationale, une classe pourrait y être supprimée à la rentrée de septembre.

"La suppression de ce poste serait particulièrement délétère pour la communauté éducative de Jules-Ferry, mais également pour le collège Voltaire qui accueille les enfants de cette école", avait déjà souligné Karine Traval-Michelet, dans un courrier adressé fin janvier à Arnaud Leclerc, Directeur académique des services de l'Éducation nationale.

Des moyens humains et financiers

Depuis 2014, la Ville de Colomiers et ses partenaires ont engagé d'importants moyens financiers et humains, afin de soutenir la réussite éducative dans cette école où l'indice de position sociale (IPS) est de 93,8, très en-deçà de la moyenne départementale à 112. Intégrée dans le périmètre de la Cité éducative, l'école Jules-Ferry a bénéficié de travaux d'amélioration du patrimoine scolaire et du confort thermique, de la rénovation des locaux de la restauration et de la création d'une cour-parc dans le cadre du projet 'Dessine-moi ta cour'. De nombreuses actions du Projet éducatif de territoire et le Dispositif à horaires aménagés musique y sont par ailleurs menés.

"L'ensemble des efforts conjointement fournis par la Municipalité et la communauté éducative ont démontré leurs effets positifs, avec une amélioration des résultats des écoliers principalement en français, ajoute Mme le Maire. Cependant, le climat scolaire au sein de cet établissement reste très fragile : près de la moitié des élèves  (141 sur 299) bénéficient d'un accompagnement complémentaire et d'un suivi pédagogique renforcé."

"Dans ce contexte, la suppression d'une classe serait une terrible nouvelle et impacterait sans doute la stabilité de l’équipe enseignante pourtant aujourd’hui très engagée. Elle aurait en outre des conséquences difficilement rattrapables à moyen et long termes, alors que cette école pâti déjà largement du non-remplacement des enseignants en cas d'absence : depuis le retour des vacances d'automne, 39 jours d'absence d'enseignants n'y ont pas été remplacés."

4 suppressions de classes envisagées à Colomiers

Outre l'hypothèse de fermeture d'une classe à l'école élémentaire Jules-Ferry, les services de l'Éducation nationale prévoiraient également la suppression de 3 autres classes en élémentaire sur le territoire de Colomiers, au sein des écoles Hélène-Boucher, George-Sand et Lucie-Aubrac. "Cela porterait à 4 le nombre total de fermetures de classes envisagées en élémentaire pour la rentrée 2024-2025 à Colomiers : un tel chiffre n’est pas acceptable au regard des effectifs et de la carte scolaire ", souligne Catherine Clouscard-Martinato.

"A la rentrée 2023, la Ville de Colomiers avait déjà connu 3 fermetures de classes", indique par ailleurs l'Adjointe à l'Éducation.

Deuxième ville de la Haute-Garonne et première commune de la Métropole toulousaine, Colomiers bénéficie par ailleurs d'une importante dynamique démographique : "Avec la livraison de plusieurs projets immobiliers en 2024, 2025 et 2026, et l'arrivée prochaine de la ligne C, la dynamique démographique de la commune va se poursuivre, nécessitant l'accueil de nouveaux enfants au sein de nos écoles", rappelle Karine Traval-Michelet.

Dernière mise à jour : 05/02/2024

Retour à la liste des résultats