Colomiers collecte et valorise ses déchets alimentaires

Type de public

Tout public

  • Écoutez
  • Imprimer
  • Partager
  • Tweeter

Ecoles, centres de loisirs... 14 sites municipaux passent au tri des biodéchets

Catégorie(s) : Actualités - Environnement - Alimentation - Restauration

La transition écologique passe aussi par le tri ! Soucieuse de réduire le gaspillage alimentaire autant que ses déchets, la Ville fait de la valorisation des bio-déchets un enjeu prioritaire. Dans une démarche responsable, Colomiers a choisi une société locale, Hector le Collector, pour collecter et valoriser les déchets alimentaires de ses établissements municipaux.

14 sites sont concernés : les restaurants scolaires en élémentaire, le centre de loisirs du Cabirol, le Centre de restauration municipal, la résidence Émeraude Anne-Laffont et le restaurant administratif. Au total, la collecte est estimée à 131 tonnes par an !

Une démarche collective et pédagogique

Chaque usager de ces restaurants municipaux, enfant et adulte, participe à l’effort collectif. Des bacs de tri sont installés dans les cantines pour accompagner les usagers dans cette démarche.

L’enjeu est de revaloriser ces déchets. Adieux peaux de banane et autres restes alimentaires... une seconde vie s'offre à nos déchets : la méthanisation. Hector le Collector, récupère les déchets triés dans une usine située dans le Lauragais. Pas d’incinération, très polluante, mais un procédé de méthanisation, créateur d’énergie verte. Les biodéchets se transforment ainsi en énergie.

La méthanisation : un procédé simple

La méthanisation est un procédé naturel qui dégrade des matières organiques dans un milieu sans oxygène, ce qui engendre la production de méthane.

Le procédé est simple :

  1. La collecte des biodéchets
    Les professionnels trient à la source leurs déchets organiques pour que Hector les collecte et les transporte vers son site de méthanisation partenaire.
  2. La méthanisation
    Les biodéchets collectés sont préparés et introduits dans le méthanisateur où ils sont mélangés et chauffés. Les bactéries présentes naturellement les transforment en biogaz et en digestat (résidu utilisable comme du compost).
  3. L'injection
    Le biogaz produit est épuré pour devenir du biométhane. Sa pression est ensuite régulée avant qu’il soit injecté dans le réseau français de distribution de gaz naturel.
  4. La valorisation
    Le biogaz est alors redistribué et utilisé dans le réseau de gaz français pour de nombreux usages : chauffage, eau chaude, sanitaire, électricité, carburant. Le digestat quant à lui peut être épandu sur les terres agricoles et se substituer aux engrais chimiques.

Liens utiles

Contact

Pôle Alimentation et hygiène des locaux

16 avenue du Louron 31776 Colomiers Cedex

Centre de restauration municipale : Lundi, mercredi, jeudi : de 8h30 à 17h Mardi : de 8h30 à 19h Vendredi : de 8h30 à 14h

Tel : 05 61 15 22 22

Contacter par emailPôle Alimentation et hygiène des locaux

Dernière mise à jour : 09/01/2024

Retour à la liste des résultats