Eclairage public

La ville de Colomiers investit pour la rénovation des réseaux d'éclairage public. Elle est engagée depuis 2009 dans un Plan Lumière dans le cadre de son premier Agenda 21 et a mis en place une extinction partielle de l'éclairage public pendant la nuit.

Dernière mise à jour : 24/10/2018

Le Plan Lumière

La ville de Colomiers compte un point lumineux pour trois habitants. Les objectifs du Plan Lumière sont multiples :

  • Réduire les consommations
  • Rationaliser l’éclairage
  • Revaloriser le paysage nocturne.
  • Mettre en valeur le patrimoine de la ville
  • Améliorer la performance de l’éclairage pour économiser de l’énergie
  • Réduire la pollution lumineuse

Rénovation des réseaux

Les réseaux d’éclairage public et la conformité électrique sont rénovés selon un programme annuel de travaux, établi en partie en coordination avec les travaux de voirie réalisés par Toulouse Métropole.

Ainsi,  la ville en partenariat avec le  Syndicat Départemental d’Energie de la Haute-Garonne :

  • Investit en moyenne 1.7 millions d’euros de travaux chaque année pour rénover son  parc d’éclairage.
  • Conduit une opération annuelle d’enfouissement des réseaux électriques et de télécommunication.
  • Installe, depuis 2009, des abaisseurs de puissance ou encore des horloges astronomiques pour adapter les temps d’éclairage, aux saisons, à la tombée de la nuit et au lever du soleil :
    •  Résultats : 40% de baisse de puissance représente 30 % de baisse en consommation d’énergie.
  • Equipe, depuis 2015, les candélabres d’appareillages à LED, qui consomment moins et nécessitent peu de maintenance durant dix ans.
  • A élaboré en 2017 un diagnostic de son éclairage public pour actualiser le plan lumière et prioriser les travaux sur les zones énergivores.

Extinction partielle de l'éclairage public pendant la nuit

Cliquez ici pour télécharger la carte de l'éclairage public à Colomiers

En 2015, la Ville a initié l’extinction partielle de l’éclairage public de 1h à 5h30, tous les jours de la semaine (zone verte). Une deuxième phase d’extinction (zone orange) fut lancée en 2017.

  • Les zones en éclairage constant sont :
    • Le centre-ville
    • Les secteurs avec une majorité d’habitat vertical
    • Les proches des échangeurs de la RN 124 (zone en blanc sur la carte).

Ainsi, 50% du parc d’éclairage public est concerné par l’extinction et génère 115000€ d’économie par an.

Enfin, la Ville poursuit son effort de rénovation de l’éclairage public avec 8.5 millions d’euros de travaux réalisés depuis 2014, en partenariat avec le Syndicat Départemental d’Energie de la Haute-Garonne (SDEHG). La technologie à LED, posée systématiquement depuis 2015, offre des garanties intéressantes en termes de consommation et de maintenance. Le gain en énergie peut atteindre jusqu’à 80%.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

restons en contact

les newsletters

Restons en contacte et inscrivez-vous à nos newsletters.

Inscription à la newsletter
Thématiques