Dessine-moi ta cour : Jules-Ferry et Simone-Veil

"Dessine-moi ta cour" est un projet destiné aux élèves pour imaginer et s'approprier l'aménagement des espaces extérieurs de leur école. Des cours d'écoles pensées par les enfants végétalisées et déminéralisées pour plus de confort et de bien-être des élèves.

Ecole Jules-Ferry

9000m² de cour-parc végétalisée

"Dessine-moi ta cour" à Jules-Ferry se dessine ! Alors que l'école Jules-Ferry fêtera ses 60 ans en 2024, elle bénéficiera d'une cour de récréation totalement repensée, pourvue d'installations sportives et d'un espace arboré ouvert aux Columérines et Columérins.

Les objectifs du projet reposent sur l'amélioration des usages, du confort mais aussi la végétalisation des cours associées aux gains énergétiques, véritables enjeux de transition écologique. Avec une même ambition : permettre aux enfants de s'approprier leurs espaces de vie.

70% de la surface désimperméabilisée

La première partie du chantier a notamment consisté en la désimperméabilisation de 70% de la superficie de la cour. "L'un des premiers enjeux était de lutter contre la chaleur au profit d'un îlot de fraîcheur, rappelle Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe à Mme le Maire déléguée à l'Éducation, à la parentalité et à l'accueil de loisirs éducatifs.

Outre des espaces enherbés, la nouvelle cour sera revêtue d'un enrobé drainant de couleur claire, complété par des pas japonais issus de la récupération du sol ancien, dans une démarche de réemploi.

Un projet participatif

Ce grand défi collectif a été mené de manière participative. Enseignants, élèves, personnels municipaux (entretien, espaces publics, éducation...), parents d'élèves et élus se sont impliqués dans le dispositif, avec l'appui technique et l'ingénierie du Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement de la Haute-Garonne (CAUE 31). 

Pour construire le projet, cinq ateliers ont été menés avec les 284 élèves de l'école scolarisés du CP au CM2. Les souhaits des enfants ont guidé le projet retenu qui a été restitué aux parents au printemps 2023, aux équipes et aux élus sous forme d’une pièce de théâtre et d’une exposition.

Les enfants ayant participé au projet l’appellent déjà « notre cour parc »

Le projet en bref

 Les architectes-paysagistes en herbe ont été bien inspirés ! La nouvelle cour de récréation comptera ainsi :

  • Un plateau sportif au revêtement coloré, avec un terrain multisport, 2 terrains de basket,
    1 terrain de handball/foot, une piste d'athlétisme et des blocs d'escalade,
  • 132 arbres plantés - en complément des 15 conservés - pour créer des îlots de fraîcheur,
  • Une aire de pique-nique, intégrant cinq tables de pique-nique, dont une adaptée PMR,
  • Des espaces de jeux diversifiés : trois cabanes, une structure de jeu en cordage et bois, une forêt de piquets, des rochers en granit,
  • Un jardin pédagogique (arrosage avec récupérateurs d’eau de pluie).

Les espaces de sport et de loisirs seront ouverts les week-ends et vacances scolaires pour permettre au plus grand nombre d'en profiter.

Calendrier

  • Début des travaux : fin octobre 2023
  • Livraison : printemps 2024

Durant les travaux, l’entrée sera organisée par l’allée des Pyrénées uniquement (seule l’entrée de l’Alae reste inchangée par l’allée des Fenassiers).

Financement

L'investissement représente 630 000 euros financés par la Ville de Colomiers et ses partenaires institutionnels :

  • Ville de Colomiers : 244 000 euros
  • Agence de l’eau : 179 091 euros
  • Région Occitanie : 107 454 euros
  • Agence nationale du sport : 100 000 euros
  • Travaux de voirie et du parvis Est : Toulouse Métropole

Ecole Simone-Veil

Simone-Veil a été la première école à bénéficier du dispositif « Dessine-moi ta cour » en 2021. Prévu pour être dupliqué dans d’autres établissements, le projet vise à créer une cour d’école moins minérale, adaptée à la pratique d'activités de loisirs et sportifs et à favoriser l’expérimentation et la socialisation.

Un projet commun

Ce grand défi collectif a mobilisé les enfants, les parents d’élèves, l’équipe éducative et les services municipaux, sous le pilotage de Sophie Boubidi, Conseillère déléguée au projet et de Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe déléguée à l’Education, à la parentalité et à l’accueil de loisirs éducatif.

Grâce à des outils de travail pédagogiques, les élèves ont pu s’exprimer sur leurs attendus de la cour de récréation idéale, avec des échanges riches et constructifs. Plusieurs critères ont été pris en compte : le confort, la relation avec la nature, les activités physiques et le défoulement, les activités calmes.

Végétalisation, ilots de fraicheur, espaces de jeux adaptés aux usages

Les dimensions végétale, environnementale, récréative et non genrée prises en compte par tous les partenaires ont permis de sensibiliser les élèves aux enjeux du développement durable, aux pratiques filles/garçons pour favoriser l’épanouissement de tous les enfants. Une démarche de concertation accompagnée par les équipes du CAUE 31* (Conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement)

Dernière mise à jour : 06/05/2024

Etes-vous satisfait de cette page ?

restons en contact

Votre avis nous intéresse

Restons en contact et inscrivez-vous à nos newsletters.

les alertes sms

Ne manquez aucune information importante grâce à nos alertes SMS